Cher Edouard, j’ai eu un véritable choc quand j’ai appris par Philippe Nahon que tu étais décédé. Pour moi tu étais comme un membre de ma famille aucun mot ne peut exprimer la tristesse et la peine que je ressens, tu étais vraiment un être exceptionnel qu’on ne rencontre que très peu dans une vie. Tu étais attentionné, sympathique, toujours souriant, à l’écoute de tout le monde. Merci pour tout ce que tu as fait pour le cercle et pour chacun d’entre nous. Je suis très chanceuse de t’avoir rencontré. Repose en paix Edouard